19 avril 2007

Chuuut! Je te trahis...

La trahison peut prendre des visages insoupçonnés. Si elle peut se cacher sous des propos - compris ou mal compris mais là n’est pas le débat - elle peut aussi prendre le visage d’un ange.

Celui du silence.

Lorsque certains préfèrent taire ce qu’ils savent pour laisser envenimer les choses au lieu de libérer les souffrances et frustrations qui sont tues.

Lorsque l’on profite d’une situation au dépend d’une personne qui ne peut se défendre.

Lorsque l’on préfère faire l’autruche tout simplement.

On reprochera à quelqu’un son trop de franchise, sa maladresse, ou au contraire son manque d’honnêteté, son hypocrisie.

Tout est reprochable même le silence, le semblant pour paraître au mieux, le faux sourire que l’on devine.

Si certains se sentent trahis, il faut savoir laisser une chance de s’exprimer, de dire pardon et pour cela aurait-il fallu savoir dire les choses au lieu de laisser place au silence ou au manque de temps surtout si la situation ou les faits sont assez graves. Il parait évident qu’aucun événement ne peut se décanter sans une communication ouverte et des propos directs…Les sous-entendus font beaucoup plus de mal que la parole franche dans un discours objectif.

Le silence face à des propos injurieux et face à la méchanceté gratuite est une forme de trahison.

Si certains se complaisent à descendre en flèche des personnes dites proches avec une conscience irréprochable sans jamais vouloir régler le problème si ce n’est qu’en critiquant, alors c’est une forme de trahison, de la mauvaise foi et de la peur.

Le pardon ne peut être obtenu que par une remise en question de nos propres valeurs. Et en aucun cas la colère ne devrait outrepasser la raison. Il faut savoir respecter les décisions de chacun et savoir vivre aussi sans certains. Il faut savoir affronter ses peurs.

Et là c’est le plus dur : se dire que confidences après confidences, sourires après sourires, il n’y avait derrière qu’un magma de secrets malsains. Ce qui me parait impensable et dans ma conception de l’amitié c’est ne pas savoir se dire les choses quand cela ne va pas. Mettre le doigt où ça fait mal est efficace et c’est honnête.

Faire semblant et se taire c’est trahir.

Je suis aujourd'hui emplie d'une colère froide et d'une tristesse inqualifiable. Tout ça avec le temps laissera place à l'indifférence. J'ai à ce jour le sentiment d'avoir été trompée depuis un sacré moment et d'avoir cru à une amitié sincère...

J'ai décidé d'effacer le tableau noir, ma mémoire se vide, ma mémoire s'efface. Cela ne sera pas sans conséquence.

Posté par FlyMeToTheMoon à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Chuuut! Je te trahis...

    ohla, je repasse (j´ai du tps en ce moment, c´est fou....... et là, je sens une blessure profonde et encore à vif... pffffff.... sais pas quoi dire, moi, je ne peux pas effacer, ma mémoire ne me le permet pas, je n´oublie rien, c´est peut-être malsain, je préfère prendre cela comme une qualité.. Je n´oublie pas le mal, mais jamais non plus le beau.. gros bisous Véro...

    Posté par Do, 19 avril 2007 à 11:46 | | Répondre
  • Je n'ai aucune idée du contexte, mais je tiens à dire que c'est fort bien écris.

    Posté par Doff, 20 avril 2007 à 14:17 | | Répondre
  • coucou c frangine, j ai lu un peu...keep going

    Posté par vivi, 23 avril 2007 à 08:26 | | Répondre
Nouveau commentaire